Les vaches allaitantes

  • Vache allaitante
  • Vaches allaitantes
  • Vaches allaitantes
  • Vaches allaitantes

L’intérêt de l’utilisation des aliments complémentaires liquides dans les rations des vaches allaitantes, ainsi que des génisses d’élevage est multiple.

Encore beaucoup utilisé, à juste titre, comme complément pour faire consommer davantage de fibres, notamment dans le cas où le pâturage est faible, l’ACL est également conseillé comme apport en protéine dans les rations des vaches allaitantes et génisses d’élevage, remplaçant tout ou une partie de l’apport azoté. Les formules d’aliments proposées s’adaptent aux différentes rations présentes sur le territoire national, en ration sèche comme en ration humide, en rationné, ou en libre-service (formule adaptée).

Dans bon nombre de régions, l’ACL  est quasiment l’apport exclusif de la matière azotée dans les rations de base des vaches allaitantes et génisses d’élevage, déjà correctement pourvues en énergie, non déficitaires en PDIE, de par son coût, sa facilité d’utilisation, et son appétence, favorisant en plus la consommation de fibres grossières.

L’utilisation des ACL, dans les rations des vaches allaitantes et génisses, est une réelle solution à la fois technique et économique. Des formules existent pour chaque type de ration, avec des fourrages pouvant varier d’une région à l’autre.

error: Contenu protégé